La compagnie

La compagnie juste après, a été fondée en novembre 2012 par Carine Gualdaroni, marionnettiste diplômée de la 8ème promotion de l’ESNAM (2008-2011) et Antoine Derlon, qui accompagne la structuration administrative et le développement des projets de la compagnie (production, diffusion…). Le siège social de la cie est situé dans le Val de Marne (94), et plus précisément à Fontenay-sous-Bois.

La démarche artistique de la cie juste après met en jeu le corps avec d’autres corps, objets, matériaux, marionnettes… dans le but d’affiner une écriture à la rencontre du corps et de la matière. Celle-ci nourrit une dramaturgie de l’image et du geste. On pourrait ainsi parler d’un désir à la fois chorégraphique et théâtral.

L’espace scénique est envisagé de façon marionnettique, afin de déployer un langage constitué d’ images, de matières, de figures, de lumières et de sons… qui prennent vie par le mouvement. 

IMAGES.

Dessiner des espaces, mettre en lumière des corps, des objets, des matières, des gestes…
Habiter le plateau, créer des images et leur donner un mouvement.
C’est ensuite l’organisation de ces images qui fait signe et qui jalonne la dramaturgie.

 MATIÈRES.

Ce sont elles qui guident le mouvement, l’écriture et les corps.
Qu’elles soient plastiques, sonores ou spatiales… les corps de la cie juste après se mettent à leurs service.

FIGURES.

Ce mot vient de l’allemand Figuren. Alors que le mot marionnette pourrait avoir tendance à enfermer le genre à l’objet, le mot figure nous donne à voir à la fois la silhouette humaine, que sa traduction marionnettique à différentes échelles.

CARINE GUALDARONI

Diplômée en sculpture à l’ENSAAMA Olivier de Serres (Paris) en 2003, elle commence sa pratique professionnelle dans plusieurs ateliers de sculpture, puis en tant qu’assistante scénographe auprès de la cie Serge Noyelle entre 2005 et 2007. Elle poursuit ensuite sa formation au LEM – Laboratoire d’Etude du Mouvement, département scénographique de l’Ecole Jacques Lecoq en 2007; elle rencontre le Théâtre du Mouvement en 2008 dans le cadre de la formation «Le Corps en Scène», et part terminer son cursus à l’ESNAM (École Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette) dont elle sort diplômée en 2011.

Depuis 2011, elle a collaboré en construction avec Pascale Blaison, avec Les Anges au Plafond pour Les Mains de Camille (2012), elle assiste Claire Heggen – Théâtre du Mouvement dans la création de son solo Ombre Claire (2013). Elle est interprète dans Actéon miniature, mise en scène de Renaud Herbin- TJP de Strasbourg (depuis 2013) , Le Retour de Garance, puis Le Cantique des Oiseaux, mises en scène d’Aurélie Morin – Le Théâtre de Nuit (depuis 2014), La Soustraction des particulesmise en scène Olivier Thomas – cie Le Bruit des Nuages, Je te Regarde / Ich Schau Dich Anprojet franco-allemand de Jarg Pataki ( depuis 2015), elle a participé à la recherche physique autour du projet Dédale, Omproduck en 2017 …

Marionnettiste, elle a crée la cie juste après avec Antoine Derlon en 2012 et développe son propre langage, à la croisée du corps, des matières et des figures. Elle nourrit une dramaturgie de l’image et du geste; poursuivant un travail qui croise les savoir-faire et se développe dans l’interdisciplinarité .

ANTOINE DERLON

Après des études supérieures dans le domaine des Sciences Economiques et Sociales et une expérience de 6 ans dans le management des organisations, publiques ou privés, de petites ou de grandes tailles, Antoine décide de s’engager auprès d’artistes professionnels et d’entreprises artistiques et culturelles pour soutenir la production de leurs projets. Depuis 2012, il est intervenu auprès de La Maison des Jonglages-Houdremont, scène conventionnée de La Courneuve, la compagnie de danse contemporaine Mille Plateaux Associés / Geisha Fontaine & Pierre Cottreau et la compagnie Le Phalène / Thierry Collet dont il est administrateur depuis Août 2016. En parallèle, il a conçu et mis en oeuvre un programme de découverte et de pratique des arts du mouvement en partenariat avec le Centre Hospitalo-Universitaire de Caen et l’Association Française des Hémophiles, et fondé avec Carine Gualdaroni, la compagnie juste après, dans le but de défendre une démarche marionnettique contemporaine à la croisée des corps, des images et du mouvement.

FLORENCE CHEREL – MYND Productions – diffusion

MYND Productions est une agence de diffusion au service du Spectacle Vivant. C’est une structure qui est née de la volonté d’imaginer un nouvel outil « sur mesure » de collaboration avec les compagnies afin d’inscrire leur travail dans une logique de stratégie et de développement sur du long terme, le plus souvent, à des moments charnières de leur évolution.  Son aspiration actuelle et son souhait en terme d’accompagnement artistique s’orientent résolument vers le théâtre visuel et les formes animées. MYND Productions soutient des propositions exigeantes et accessibles, avec l’envie de faire partager son goût pour des spectacles contemplatifs, hybrides, qui mêlent le théâtre, le mouvement, la vidéo, les arts numériques et les arts plastiques. Florence accompagne la cie juste après depuis 2017.
www.mynd-productions.com